Buscar:
Búsqueda avanzada
Buscar
  English
Español
  Français
  Italiano
  Português
INICIO BUSCAR CONTACTO
ACCESOS
Presentación
Institutos de enseñanza América
Institutos de enseñanza Europa
RadioLacan.com
Lacan Quotidien
LC Express
LC Express
EFP
FAPOL
Los Institutos » Institutos de enseñanza Europa
BÉLGICA
ESPAÑA
FRANCIA
ISRAEL
ITALIA
Los Institutos
 
INSTITUTOS EN FRANCIA

Presentation de l’antenne clinique de Premontre

« Le site de l’antenne est en cours de fabrication.
De longue date rattachée à la Section Clinique de Paris, l’Antenne Clinique de Prémontré rejoint le Champ Freudien et UFORCA en 1996.
L’Antenne de Prémontré organise une session annuelle. Les participants se retrouvent chaque mois pour une journée complète d’activité : présentations de malade et enseignements théoriques le matin, séminaire d’élucidation des pratiques l’après-midi.
Deux journées ouvertes au public viennent scander chaque session : l’une en juin reprend certains travaux des participants et invite des collègues du Champ Freudien, l’autre, en automne, consiste en une Conversation clinique animée par les membres du Cercle.
Les enseignements sont assurés par : M.R. Alenda, C. Delcourt, J.M. Dutilloy, B. Lecoeur, H. Mention, C. Stef, M. Teyssier.
Les présentations de malades se déroulent dans les services des Docteurs Y. Kaufmant et C. Carette.
Voici l’argument de la prochaine session qui démarre en janvier 2011 :

L’INCONSCIENT MIS A L’EPREUVE
La répétition : transfert, pulsion
Faudrait-il au XXIème siècle re-démontrer la pertinence de l’hypothèse de l’inconscient ?
Il est vrai qu’aujourd’hui la théorie de l’inconscient est battue en brèche par l’offensive d’autres théories : neurologique, cognitiviste, comportementaliste…
Il est vrai aussi que de structure l’inconscient n’est pas si facilement accessible à la démonstration : il se montre et se dérobe à la fois. Pour Freud l’inconscient produit un texte qui nécessite un déchiffrage, mais comporte aussi un noyau irreprésentable. Lacan va jusqu’à mettre en question l’être de l’inconscient, et le définit comme une entité intermédiaire entre l’être et le non-être, comme « non réalisé ». Il s’ouvre et se ferme dans une scansion que le transfert détermine.
Au cours de l’enseignement de cette année nous nous appliquerons à « mettre à l’épreuve » l’inconscient en nous référant au concept de répétition, et en explorant le matériel clinique issu de l’expérience analytique : formations de l’inconscient (rêves, actes manqués, lapsus.. .), modalités du symptôme et du transfert.
Il nous faudra aussi, avec Lacan relisant Freud, spécifier les rapports de l’inconscient avec la pulsion. Le réel de la pulsion ne se fait pas représenter, la fonction de l’inconscient ne peut donc être ici une fonction de représentation. L’inconscient structuré comme un langage travaille néanmoins pour tenter de donner sens au réel pulsionnel. Or il y a de l’impossible à symboliser. De là cette étonnante conception de l’inconscient comme tentative toujours à l’œuvre et toujours ratée de chiffrage de la jouissance…
Secrétariat de l’Antenne Clinique de Prémontré, J.M. Dutilloy, jmdutilloy@wanadoo.fr

 

LAS ESCUELAS
DE LA AMP >>
EBP ECF ELP EOL NEL NLS SLP