Wapol.org Instituto Lacan
 
 

74, rue d'Assas Paris 6e Tél. 01 45 48 56 72 - institut.lacan@gmail.com

 
 
 

Le gai savoir de Raja Ben Slama

Raja Ben SlamaRaja Ben Slama, universitaire et psychanalyste tunisienne, est née à Kairouan en 1962. Elle obtient son agrégation d'arabe en 1988 et est l'auteure d'une thèse sur la question de l'amour dans la tradition arabo-islamique soutenue en 2001 et publiée sous le titre deAl ichq wal-kitaba (L'amour et l'écriture). Elle est d'abord chercheuse enseignante spécialiste de la littérature, la civilisation et la langue arabes à l'université de Tunis. Le travail sur le discours amoureux et l'expression du désir la mène à interroger les soubassements du texte, ses silences, ce qu'un texte dit non pas seulement noir sur blanc mais aussi et surtout à travers un va-et-vient constant entre ce qu'il révèle et ce qu'il cache. C'est donc pour ainsi dire tout naturellement qu'elle se tourne vers la psychanalyse, domaine par excellence de l'interrogation sur le versant souterrain du langage et les paradoxes de l'expression verbale. Elle entreprend alors une longue formation d'analyste qui se poursuit toujours et qui lui permet d'exercer au Caire où elle est installée depuis 2005.

Cette sensibilité à la parole individuelle associée à une connaissance des textes fondamentaux de la littérature arabe - sacrée et profane - va de pair avec son engagement intellectuel - féministe et plus généralement humaniste - et sa participation aux débats qui agitent le monde arabo-musulman aujourd'hui. Elle écrit des textes importants sur la situation des femmes dans les pays musulmans (voir "Inégalité dans l'héritage, héritage d'une préférence divine?"), décortique les mythes sur lesquels repose le machisme (voir "Le mythe de l'étalon"), se préoccupe des formes de racisme qui sévissent dans le monde arabe et réfléchit sur la laïcité, souci qui est à l'origine de la création, en 2007, de la revue arabophone en ligne alawan pour une culture laïque rationaliste dont elle est la rédactrice en chef.

Raja Ben Slama a aussi traduit plusieurs textes et ouvrages du français vers l'arabe dont Qu'est-ce que la poétique? de Tzvetan Todorov et La psychanalyse à l'épreuve de l'islam de Fethi Benslama. Son parfait bilinguisme et sa double formation (littérature et psychanalyse) font d'elle l'un des intellectuels arabes les plus à-même de penser la traduction et ses enjeux, ce qu'elle fait lorsqu'elle établit un lexique arabe des mots et des concept de la psychanalyse ou lorsqu'elle écrit un de ses articles les plus passionnants, " L'arbre qui révèle la forêt : traductions de la terminologie freudienne".

Membre fondateur du comité de rédaction de la revueTranseuropéennes (éditée en France) et de celui de la revue IBLA (Institut des belles lettres arabes) à Tunis, membre du jury du Prix Booker pour le roman arabe en 2010, ancien membre actif de l'Espace analytique franco-tunisien, et, depuis 2009, membre de l'Espace analytique à Paris, Raja Ben Slama a aussi une activité associative intense. Elle a ainsi participé à fonder le Manifeste des libertés (France), l'Association culturelle tunisienne pour la défense de la laïcité. Elle est aussi vice-présidente de l'Association des rationalistes arabes (France).

A la fois passionnée et sereine, ennemie des clichés et des cloisonnements réducteurs, partisane d'un rapport joyeux et - pour employer une de ses expressions favorites - "démélancolisé" à la connaissance et à la vie, Raja Ben Slama continue à interroger le monde et à exercer, partout où cela lui est possible, sa liberté de parole et sa liberté de pensée.