World Association of Psychoalanysis

Ornicar? digital
N° 243- Vendredi 13 juin 2003

Revue électronique multilingue de psychanalyse publiée à Paris par Jacques-Alain Miller
Parution hebdomadaire, le vendredi
«L’orientation lacanienne du Champ freudien»

Search this site!

 
         by FreeFind

 

Ce numéro

- "Dire quelque chose plutôt que rien: un tempérament", par Nathalie Georges
- "L’asintoto del godimento", par Maurizio Mazzotti

[liste d'articles]
[Ornicar? digital n. 242]

 

Éditorial

Diversité de l’homosexualité masculine.

Le cas présenté par Nathalie Georges outre son intérêt intrinsèque, rappelle au moment où un adolescent de quinze ans ayant commis un parricide sous l’injonction de ses voix vient d’être condamné à 20 ans de réclusion par un tribunal français, combien la répression n’est pas en soi un instrument adéquat pour répondre à des détresses qui relèvent du traitement social de la maladie mentale. Le patient décrit dans le cas accomplit un passage à l’acte pédophile dix ans après la mort de son père, avatar d’une jouissance erratique qui n’est pas réglée par l’objet. Le signifiant « bisexuel » lui permet de localiser ladite jouissance et de repousser à l’infini la rencontre avec la forclusion tout en ménageant pour le sujet un accès possible quoique limité à la jouissance sexuelle. Le signifiant sert ici au nouage de l’imaginaire du symbolique et du réel et met à l’abri le sujet dans le transfert avec l’analyste, bien davantage que ne l’avaient fait les murs de la prison.

Quant au cas de Maurizio Mazzotti, il illustre un autre aspect de l’homosexualité, la question dite de « l’oedipe inversé » avec idéalisation de la mère et crainte de la castration par le père. Ce sujet , animé d’un désir de jouissance passive, parvient grâce à l’analyse à se maintenir hors du passage à l’acte homosexuel et à éviter la mortification phallique en mettant à jour dans l’inconscient la dimension de haine pour l’Autre qui sou-tend ses capacités de sublimation.

Pierre-Gilles Guéguen